J’ai pour toi un lac

images (1)

Ce matin, je laisse Vigneault me souffler à l’oreille ce refrain:

«J’ai pour toi un lac quelque part au monde un beau  lac tout bleu,

J’ai pour toi un lac… !!!

Que c’est doux à entendre: « J’ai pour toi un lac…

quelque part au monde »…

Dans un coin de pays spécialement pensé pour toi,

il y a une place pour toi. Cette place je l’ai préparée avec tellement d’amour.

et  de soin. Ce lac t’apportera un grand bien spirituel , une grande joie.

Tu goûteras à ma présence  et le vent dans les voiles tu iras courant 

  sur les eaux de la découverte et de la paix.

Publicités

Sois sans honte

Marche sans honte

Le front haut

Regarde droit devant

Ne baisse pas la tête

Sois fier du chemin parcouru

N’écoute pas ceux qui veulent mettre obstacle

à ton bonheur,  souris à la vie

Écoute la voix de ton cœur 

etsitonmetedisaitquelleestfiredetoisitepensesinspirantes

Il avance le petit bateau

blue-cute-freedom-love-nature-Favim.com-361958

Le ciel est beau, l’eau d’un bleu  rafraîchissant, le petit voilier paisiblement avance.

On peut parler de merveille.  Les vagues de la tempête sont apaisées. Tout respire l’espoir en l’avenir.  Au large, faisons confiance.

Semaine de prières pour l’unité des chrétiens

UNIT%2~1

Semaine de prières pour l’unité des chrétiens.

Ô mystère du Christ, tu nous  invites, en cette semaine de janvier à contempler l’oeuvre de communion que tu fais dans le monde.Tu es venu semer l’amour dans tous les cœurs, tu veux pour chacun de nous  ce royaume de paix, d’amour et de liberté.

Ôte de nos cœurs les peurs qui nous empêchent de nous approcher de l’autre et de croire en sa capacité d’aimer.

Le royaume des cieux est déjà commencé en ce monde quand nous faisons l’effort de nous aimer les uns, les autres, de nous pardonner et de nous entraider.

Cette semaine rêvons d’unité et  laissons-nous baigner par l’amour.     

« Que tous soient uns.»

« Demeurez dans mon amour.»

« Mon père et moi ne formons qu’un.»

« Ne formez qu’un seul corps dans le Christ»

  PAX

Il existe quelque part un puits

 J’ai besoin de ce puits

J’ai soif

et j’ai besoin de cette eau vive.

Cette eau est si unique, si spéciale, si bienfaisante.

Cette eau coule d’un coeur amoureux, d’un coeur généreux.

Cette eau, j’aimerais la contempler dans ses couleurs et son action.

 Une eau si claire, si pure, si douce,

une eau si fraîche, si cristalline,

une eau qui renouvelle et fortifie ma vie.

Une eau si bleue, si froide, si désaltérante,

une eau qui réconforte ma vie.

Une eau si verte, si belle, si brillante,

Une eau qui embellit ma vie.

Une eau si rose, si odorante, si lumineuse,

une eau qui attendrit ma vie.

Une eau si humble, si ruisselante, si chantante,

une eau qui transforme ma vie.

 

Jésus attire par son regard lumineux

101493563_o

Deux disciples  de Jean-baptiste marchent derrière lui.   Jésus se retourne et leur pose cette question:

« Que cherchez-vous? »

Eux de répondre: où demeures-tu?

Ce sont les deux premières phrases de ce long dialogue qui s’amorce entre eux.

Ces questions peuvent toutes les deux mener loin dans les profondeurs du cœur:

Que cherchez-vous?  essayons donc de répondre. Par exemple, j’ai de grandes soifs, de grands désirs, des goûts, des aspirations, je cherche à répondre à ces soifs  par mes choix de vie, mes engagements…etc

je cherche un sens à ma vie.

Je cherche du bonheur, mais où, dans quoi? Peut-être que quelqu’un m’aidera à préciser mes besoins.  Un guide, un maître, un homme de Dieu pourrait  m’éclairer. Que cherchez-vous ?

Où  demeures-tu? les disciples veulent en savoir plus au sujet de Jésus. Où demeures-tu?

On pourrait dire ici: De quel bois te chauffes-tu? Qu’est-ce qui alimente ton existence?

Ils apprendront tout au cours de leurs contacts avec Jésus qu’Il demeure dans l’intimité du Père. Il est nourri par les richesses  du Cœur du Père. Il prie sans cesse le Père et se laisse totalement guider par son amour.

 

Jean-Baptiste témoigne

jean-b10

Et Jean-Baptiste rendit ce témoignage: «J’ai vu l’Esprit, comme une colombe, descendre du ciel et demeurer sur lui.»

Jean-Baptiste a vu Jésus et a saisi son expérience spirituelle lorsqu’il l’a baptisé dans le Jourdain. Il peut maintenant témoigner que c’est bien lui l’Élu d Dieu.

Il peut maintenant en fixant son regard sur lui le présenter à ses disciples en disant: « Voici l’Agneau de Dieu».

L’étoile de l’Épiphanie

 

L’Étoile de l’Épiphanie, je ne la cherche pas

au creux du firmament

parmi les galaxies  ou près de l’astre de la nuit.

Je la perçois plutôt comme une chaleur

au fond du coeur, une douce lumière dans l’esprit,

une bonne pensée inspirée par la lecture d’un auteur sacré,

une parole lumineuse qui m’est donnée

par une personne aimée.

 

L’Étoile de l’Épiphanie est un espoir reconquis,

elle est quelqu’un sur qui je m’appuie,

elle me guide , elle me conduit, elle me tire en avant.

Elle est comme un appel constant,

elle m’invite au bonheur.

Elle me suggère de m’élever au-dessus de la mêlée.

Elle veut m’amener sur le chemin de l’Amour

dans le don de ma vie à chaque jour.

Elle cherche constamment à chasser le brouillard,

elle donne des ailes et rayonne le ciel

et me conduit vers l’essentiel.

 

Voilà comment je décris aujourd’hui l’Étoile de l’Épiphanie

qui est la manifestation de Jésus Christ

à tous les pays.

Annette

           

 

lumiere

Jonglerie

 

cellule-humaine

Je pense au corps humain constitué de cellules:  une infinité de cellules et toutes, elles s’harmonisent entre elles pour composer un être vivant qui se lève, qui agit qui marche, qui pense, qui fait des projets, qui communique.

Les communications entre les cellules sanguines, les cellules osseuses, les muscles, les systèmes digestif, rénal, lymphatique, nerveux tout est en place pour donner un être vivant capable d’apprécier toutes ces fonctions et d’entrer en communication avec d’autres êtres humains. 

J’aime jongler à la beauté du corps humain et à son rôle de communicateur. Un simple sourire est déjà une communication. Une simple attitude porte son langage:  attitude d’écoute, de bonté, de respect, d’amabilité ou plutôt attitude de fermeture, d’isolement, d’hostilité.

En ce temps des fêtes, nous avons de belles occasions de rencontrer  les autres et de créer des îlots d’amour, de communication, de partage entre les humains.

  

Des chants pour louer et rendre grâce

air_femme_respirer

Psaume 29

Je t’exalte, Seigneur: tu m’as relevé, tu m’épargnes les rires de l’ennemi.

Quand j’ai crié vers toi, Seigneur, mon Dieu, tu m’as guéri;*

Seigneur tu m’as fait remonter de l’abîme et revivre quand je descendais à la fosse.

Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles, rendez grâce en rappelant son nom très saint.

Sa colère  ne dure qu’un instant, sa bonté, toute la vie; *

avec le soir vienne les larmes,  mais au matin les cris de joie.

Dans mon bonheur , je disais: Rien jamais ne m’ébranlera!

Dans ta bonté, Seigneur, tu m’avais fortifié  sur ma puissante montagne;*

pourtant, tu m’as caché ta face et je fus épouvanté.

Et j’ai crié vers toi, Seigneur, j’ai supplié mon Dieu:

« À quoi te servirait mon sang si je descendais dans la tombe?*

La poussière peut-elle te rendre grâce et proclamer ta fidélité?

« Écoute, Seigneur, pitié pour moi! Seigneur, viens à mon aide!»

Tu as changé mon deuil en une danse, mes habits funèbres en parure de joie.

Que mon cœur ne se taise pas, qu’il soit en fête pour  toi,* et que sans fin, Seigneur , mon Dieu, je te rende grâce!

Previous Older Entries

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et recevoir des notifications de nouveaux articles par mail.

Rejoignez 177 autres abonnés